La Dame aux cochons d’Inde

Trailer Park, recueil d’une douzaine de nouvelles écrites par Russel Banks, met tour à tour la lumière sur l’un des habitants d’un parc à mobil-homes situé aux confins du New Hampshire, coincé entre la route qui mène à la première ville, un lac gelé pendant 4 mois de l’année et une forêt dense.

Les ‘trailers’ parks’ sont de véritables lieux d’habitation qui accueillent ceux qui n’ont pas les moyens de loger dans des maisons ou des appartements « en dur ». La plupart des habitants ont pour point commun la solitude et de faibles revenus.

La Compagnie des Arches s’est inspirée des nouvelles débutant et clôturant le recueil de Russell Banks pour monter un diptyque de 2 x 45 mn portant sur l’histoire de deux résidents du parc : Flora Pease, élevant des centaines de cochons d’Inde et Merle Ring dont le rapport à l’argent alimente tous les fantasmes des habitants jusqu’à l’affrontement.

Chaque événement ne va pas tarder à bousculer l’équilibre précaire entre des habitants…Bruce, occupant le numéro 3 est un prosélyte de la contraception « tantrique », le Capitaine Dewey est retraité de l’US Army, Marcelle Chagnon, la gérante, voit d’un mauvais œil ce qui pourrait mettre à mal sa gestion, Terry vit avec sa sœur, Doreen seule avec sa fille. Noni trouve ses ancrages provisoires auprès de Bruce et de Terry et s’éloigne de sa mère….

 

 


Publicités

Une réponse à “La Dame aux cochons d’Inde

  1. Chère Compagnie des Arches,

    Nous venons de visionner votre vidéo et comme d’habitude vous êtes très bons.
    C’est impossible pour nous d’être présents à vos spectacles. Nous le regrettons vivement, car à chaque fois c’est un immense plaisir de vous revoir.
    Nous avons toujours la nostalgie de ce merveilleux endroit que sont « Les Arches ». Nous y avons tant de souvenirs.
    Nous vous souhaitons de belles représentations et pensons toujours très fort à vous.
    Nous vous embrassons bien fort
    Un bisous tout particulier à Anne qui nous a tant appris et que nous n’avons pas retrouvé.

    Christine et Patrick les exilés bretons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s